Une rentrée qui rafraîchit la mémoire !

Salut et Fraternité,

Après cet été de chaleur et de sècheresse, j’espère que vous avez passez une bonne rentrée ! 

En souvenir du bon vieux temps, en révision des futurs devoirs de vos enfants ou pour bien calculer ce qui va sans doute nous tomber sur la tête, je vous propose cette table de calcul et cette fable disponible à tout moment sur notre page !!!

Bientôt la rentrée du conseil municipal !  Après deux ans de mandat, un gros projet devrait voir le jour avec le début des travaux de la bibliothèque. Sans oublier le projet de la Plaine des Sports occupée (?) par l’ASPTT. Mais aussi les nombreuses augmentations (taxes, tickets de cantine, transports scolaires, entretien de voirie…)

Parce que les nouvelles du denier conseil municipal du 18 mai dernier ne rassurent en rien.

[ SOMMAIRE ]

  1. Projet Bibliothèque : « Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute » (Jean de La Fontaine) part 1
  2. Tarification cantine : « Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute » (Jean de La Fontaine) part 2
  3. Projet Plaine des Sports – ASPTT : « Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute » (Jean de La Fontaine) part 3

Projet Bibliothèque : « Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute » (Jean de La Fontaine) part 1

Ça y est, le projet est lancé. On a été mis devant le fait accompli du projet, l’appel d’offre avait été fait, les entreprises déjà choisies, bref il n’y avait plus qu’à voter. L’architecte en charge a présenté les tableaux. Coût total 736 114.78 € HT (Maîtrise d’œuvre et aléas compris)

Détails :

Total subventions : 493 678 € dont 120 000 € de l’Agglo qui est déjà fortement endettée.

Reste à charge environ 230 000 € pour la mairie qui fera un emprunt. Sans compter la TVA qui sera auto financée avec les fonds de la commune.

Projet réalisé : grossièrement en résumé, 4 murs, 1 toit, des fenêtres et une porte, le tout sur pilotis car on est en zone inondable. 151 m² d’espace public vide. Rien dedans, l’architecte m’a confirmé qu’il y aurait des prises aux murs. Pas de cloisons amovibles, pas de connections au sol, ni au plafond de manière à partager des espaces. L’agencement intérieur sera laissé (ainsi que l’accueil) aux bons soins de l’équipe de bénévoles de la bibliothèque actuelle.

Pour mémoire, le projet de « médiathèque, bibliothèque, ludothèque, tiers-lieu » présenté pendant la campagne et finalisé dans les dires s’élevait à 414 653.09 € HT. L’augmentation est de 77.52 %. Les électeurs ont voté mais peut-être pas pour ce prix là ni pour une simple bibliothèque.

Tarification cantine : « Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute » (Jean de La Fontaine) part 2

D’avril à Juin la mairie n’a eu d’autre choix que d’accepter l’augmentation de 8% demandée par le prestataire privé ELIOR. Faisant passer le ticket de 3.5 € à 3.77 €. Cette augmentation de 27 centimes a été prise en charge sur la période par la mairie mais elle doit être reportée à la rentrée sur les élèves avec d’autres augmentations à prévoir.

Mes remarques au conseil : doit-on subir les augmentations répétées du prestataire sans pouvoir envisager d’autres solutions comme le retour à la fabrication sur place avec ses avantages de fraîcheur et de qualité ? Fin de non recevoir immédiate du maire.

Le petit mot de conclusion du maire mettra certainement tous les parents d’accord : « Les familles prendront des dispositions si le prix devient trop élevé » !

Pour mémoire, pendant la campagne, le maire avait pourtant rassuré quant à la qualité et prestation de cuisine sur place avec des produits locaux pour l’école. Mais là aussi les électeurs ont voté…

Projet Plaine des Sports – ASPTT : « Tout flatteur vit au dépend de celui qui l’écoute » (Jean de La Fontaine) part 3

Le projet Plaine des Sports paraît de plus en plus flou. Surtout quant à la place de l’ASPTT en son sein. Au final, l’ASPTT devrait avoir 2 terrains en terre battue payés par la mairie (dans la Plaine des Sports) et conservera les 2 terrains synthétiques payés par le Conseil Départemental (avec une convention qui engage le club). Soit 4 terrains pour l’ASPTT. Il restera un boulodrome (et un terrain de volley ?) en accès gratuit pour les Saint-Hilairiens.

Pour mémoire, lors de la campagne, le projet de Plaine des Sports devait être entièrement dédié aux Saint-Hilairiens (et dissocié des 2 terrains de l’ASPTT). Mais là aussi les électeurs ont voté…

Si cette rentrée coutera sans doute plus qu’un fromage, les électeurs Saint-Hilairiens jureront-ils qu’on ne les y reprendrait plus ?

Rendez-vous très prochainement !

Gaëtan Vastesaeger, conseiller municipal.

à lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.