Un petit Conseil pour quelques informations importantes.

Un conseil avec un ordre du jour restreint a donc eu lieu samedi 13 mars à 9h00 à l’espace culturel Uria Monzon..

En préambule, la séance débute avec un hommage à Armand SCHIRATTI et une minute de silence et de recueillement.

Le maire donne ensuite explications (erreur d’adresse mail) et excuses pour l’annulation précédent conseil et annonce d’emblée la tenue du prochain qui se tiendra le 24 mars. Les questions se sont accumulées et il y a une certaine urgence. Il faudra également prévoir un autre conseil pour le budget en avril, ce qui donne une sensation de gestion un peu chaotique et de dernier moment comme j’en avais exprimé le sentiment dans le précédent article.

Premier point de l’ordre du jour : élection du 3ème adjoint et renouvellement des commissions

En remplacement d’Armand SCHIRATTI, Eric FELETTI est élu au poste de 3ème adjoint avec 14 voix pour et une abstention (la mienne puisque je n’avais vraiment aucun avis sur la nomination du 3° adjoint). Il quitte son poste de 1er Conseiller Municipal Délégué (CMD) sans modification d’indemnités puisqu’elles étaient déjà celles d’un adjoint. Il garde la délégation aux routes.

Eric SPERANDIO assumera la fonction vacante de CMD avec les délégations : services techniques, suivi des travaux, Gestion technique du cimetière, protection incendie, suppléant d’E. FELETTI au SIVU du chenil de Caubeyres, «urbanisme de terrain», le maire reprenant la main sur l”urbanisme en général.

Aurélie Garcia, de la liste majoritaire intègre le Conseil. Bienvenue dans le débat !

Pour le Comité de quartier de Maurignac, F. HOUDAÏBI devient titulaire avec A. GARCIA suppléante.

Pour terminer le jeu des nominations, et en conséquence de ma demande d’intégration des conseillers d’opposition dans les commissions municipales (cf précédent conseil du 09 décembre 2020), Pierre DELOUVRIE accepte cette ouverture et met au vote leur intégration comme suit :

Commission appel d’offre : Président P. DELOUVRIE, 3 titulaires, P. MAURIN, M. SOLDANO, G.VASTESAEGER, et 2 suppléantes (N. CEOTTO et B. BETGE)

Commission CCAS : Présidente B. BETGE, et 3 titulaires, M. SOLDANO, N. CEOTTO, J-M COURRIE

Commission urbanisme : Président P. SMITH, et 5 titulaires, P. MAURIN, N. CEOTTO, F. HOUDAÏBI, F. RIGAUD, J-M COURRIE.

Cette commission urbanisme vient de la volonté de l’Agglo de revoir le Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (PLUI). Les communes sont invitées à réfléchir ce mandat-ci pour une application lors du prochain mandat. Compte tenu du PPRI (Plan de Prévention des Risques et Inondations) en vigueur, le maire annonce que les modifications d’urbanisme et d’extension de la population auront lieu en majeure partie dans le secteur de Maurignac. Ce travail devrait être suivi par l’ensemble de l’équipe municipale et fera, je l’espère, l’objet de discussions publiques.

Deuxième point abordé à l’ordre du jour, la question des rythmes scolaires 

La semaine de 4 jours (en place depuis 2017), dont le principe est dérogatoire, devait être renouvelée impérativement avant le 15 mars (d’où l’urgence du conseil le samedi 13 mars !).

Une enquête a été réalisée entre le 25 janvier et le 05 février. 108 familles de parents d’élèves ont reçu un questionnaire sur le sujet. Le résultat est 103 réponses dont 101 favorables à la semaine de 4 jours (2 contre).

Le conseil des Maîtres d’école s’est également prononcé pour par 8 voix contre 1.

Le transport est également maintenu.

Hormis toute réflexion personnelle et pédagogique, la consultation montre une très grande majorité en faveur du maintien de la semaine de 4 jours. Elle est donc votée à l’unanimité.

Le conseil se termine par une réponse à ma question au sujet de l’installation de caravanes derrière le salle des fêtes. Il s’agit de personnes semi-sédentaires qui ont acheté un terrain côté Garonne sur Saint Hilaire (donc en zone inondable). Elles se seraient rapprochées de la municipalité pour trouver une solution d’installation. Ces personnes ont été autorisées de séjourner temporairement derrière la salle de fêtes du bourg le temps qu’une solution administrative soit trouvée avec les services de l’État en Préfecture. Demande qui sans vraiment de surprise a été rejetée récemment. La municipalité leur a donc demandé de se rapprocher d’une aire d’accueil avec les services de l’Agglo et donc de quitter les lieux.

On peut s’interroger sur les réponses administratives à des problématiques humaines et spécifiques. Toute action publique peut d’ailleurs s’y réfugier avec la façade des regrets de circonstance. On ne peut donc s’en satisfaire. C’est pour cela que j’ai réitéré ma proposition de création d’une aire d’accueil dont l’accès serait sous contrôle municipal, conforme au respect des personnes et de l’environnement. J’ai proposé en séance que dans le cadre du renouvellement du PLUI sur notre commune la question soit mise à l’étude. La proposition a été retenue par M. le Maire. À suivre…

La séance est levée.

L’aparté de fin est mon entretien avec Fatima HOUDAÏBI qui est venue me voir pour répondre à ma question sur l’évolution du projet d’installation du WIFI sur la commune (projet d’aides européennes). J’avais regretté au conseil du 28 juin dernier que la majorité n’envisageait ce projet qu’à l’intérieur des bâtiments municipaux situés autour de la mairie, ce qui paraissait contraire au principe du libre accès à une connexion internet. C’est donc avec satisfaction que je vois ce projet évoluer. En effet, avec l’appui d’infrastructures existantes, ce WIFI sera étendu à l’ensemble des bâtiments municipaux et il sera aussi disponible en accès libre à l’extérieur sur deux spots, autour de la mairie et de la salle des fêtes et autour de la place de l’église.

Suite au prochain conseil, et n’hésitez pas à nous faire part de vos remarques.

Gaëtan Vastesaeger, votre conseiller municipal.

à lire aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.